Appelez-nous:

+1 (450) 281-1899

Écrivez-nous:

info@podiatriesthilaire.com

Adresse de la clinique:

200A-77, boul. Sir-Wilfrid-Laurier à Mont-St-Hilaire

Appelez-nous:

+1 (450) 281-1899

Écrivez-nous:

info@podiatriesthilaire.com

Adresse de la clinique:

200A-77, boul. Sir-Wilfrid-Laurier à Mont-St-Hilaire

Podopédiatrie (enfants)

Services

Podopédiatrie

Podopédiatrie (enfants)

ÉVALUER LA NORMALITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MARCHE

Nos enfants sont vifs, actifs et curieux :  ils marchent, ils courent, ils grimpent et leurs pieds leur permettent d’explorer le monde et d’avancer! Évaluer la normalité du développement du système locomoteur au cours de la croissance est un aspect important de la podiatrie.

L’enfance est une période décisive sur le développement des jambes et des pieds, car un grand nombre de conditions peuvent être corrigées en bas âge permettent ainsi de prévenir des problèmes futurs. Que ce soit à l’aide de conseils posturaux, d’exercices, de chaussures, d’appareillages orthopédiques ou d’orthèses plantaires, plus l’enfant est jeune, plus la correction s’effectue au cours de la croissance. Un peu comme des broches ou un appareil orthodontique, l’orthèse plantaire chez l’enfant a le potentiel de corriger un désalignement en appliquant une force correctrice au pied à chacun de ses pas (des milliers de fois par jour). Une fois les valeurs de normalité atteintes ou les symptômes résolus, le traitement peut être interrompu, diminuant de beaucoup les risques d’avoir besoin d’orthèses plantaires plus tard.

Si votre enfant semble se développer normalement et qu’il n’y a pas de problèmes de pieds ou posturaux dans la famille, nous recommandons un simple dépistage pour tous les enfants avant l’entrée à la maternelle vers l’âge de 5 ans.

Les familles qui sont connues pour avoir des problèmes de pieds ou de posture devraient faire dépister leurs enfants vers l’âge de 3 ans.

Si vous avez des inquiétudes, venez nous consulter sans tarder : que votre enfant n’ait que quelques semaines de vie ou qu’il soit adolescent. 

Il est aussi recommandé de consulter un podiatre rapidement si votre enfant:

POSTURES ASSISES À FAVORISER ET À ÉVITER

Saviez-vous qu’une bonne posture assise chez l’enfant est très importante?

Si votre enfant se place dans une mauvaise position de façon systématique ou pour de longues périodes lorsqu’il joue au sol, cela pourrait nuire à son développement moteur et affecter l’alignement de ses jambes. Il est donc recommandé de persister et d’insister pour que l’enfant place ses jambes correctement. Il est aussi important que les autres adultes qui s’en occupent soient informés pour que l’enfant adopte la bonne position tant à la maison qu’à la garderie ou l’école. Vous pouvez aussi encourager votre enfant à jouer debout avec des jouets posés sur une table à sa hauteur ou encore lui permettre de s’asseoir avec un petit coussin sous les fesses.

L’exemple de mauvaise posture la plus connue est probablement celle assise en ‘’W’’. Celle-ci applique sur l’os de la cuisse, le fémur, un stress contraire à celui nécessaire pour que la hanche et le genou de l’enfant s’alignent de façon optimale au fil de sa croissance. Elle encourage la jambe et les genoux à rester à l’intérieur. Pourtant plusieurs autres postures assises sont à éviter : sauriez-vous les reconnaître?

Posture - Sirène
Posture - Jambes allongees
Posture - P
Posture - Assis sur pied
Posture - Demi W
Posture - W
Posture - V
Posture - Papillon

BOTTINES, SOULIERS OU PIEDS NUS

COMMENT FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DE LA MARCHE CHEZ L’ENFANT ?

Pieds nus

Si la température et l’environnement le permet, l’enfant qui ne marche pas encore n’a pas besoin de porter de chaussures. Avoir les pieds nus est bénéfique pour son développement sensoriel et moteur. Il est aussi recommandé de laisser votre enfant seulement en cache-couche, c’est-à-dire les bras, les jambes et les pieds nus, pour de courtes périodes de jeu sur le ventre chaque jour.

Lorsqu’il essaie de ramper, remarquez qu’il appuie ses gros orteils et ses genoux au sol pour se pousser. Si votre enfant porte toujours des chaussettes et des pyjamas longs, il ne pourra pas découvrir par essais et erreurs que relever ses orteils et les appuyer à plat lui procure une adhérence supplémentaire pour se pousser et avancer. Pour lui permettre plus de liberté de mouvement aux hanches, évitez de mettre sa couche trop serrée.

Lorsqu’il commence à se tenir debout, laisser votre enfant pieds nus lui permet aussi de travailler son équilibre, sa coordination et les petits muscles de ses pieds. Remarquez comment votre bébé ouvre ses orteils en éventail pour une meilleure stabilité.

Marcher pieds nus lui permet aussi de découvrir la sensation du sol sous ses pieds : faites-lui découvrir plusieurs textures (sable, gazon, tapis, céramique) et dénivelés (marcher sur des coussins, en pente, etc.).

Les chaussures sont recommandées si l’enfant marche de longues périodes sur des surfaces dures (bois franc, asphalte, céramique, etc.) ou si l’environnement n’est pas sécuritaire. Les premiers souliers du bébé doivent être légers et souples. Les bottines ne sont pas nécessaires. Votre podiatre pourrait toutefois en recommander temporairement dans certains cas précis à la suite de son évaluation. Pour un enfant de plus de 2 ans, il est préférable de choisir un soulier bien attaché avec une semelle antidérapante qui est légèrement surélevée au talon.

Podopédiatrie

Liste des services offerts

Fleche